dimanche 19 décembre 2010

Un plat réconfortant

Qu'est-ce qu'il y a de mieux qu'un bon plat mijoté par ce temps hivernal? Sûrement beaucoup d'autres choses, mais lorsque vous pensez avec votre ventre, c'est assurément la première chose qui vienne en tête! ;) Et qu'est-ce que ce plat que vous voyez et dont j'ai envie de vous parler?!

jeudi 16 décembre 2010

Soirée détente

Par une belle soirée de tempête, de froid et de grisaille, c'est-à-dire la joirée où vous avez qu'une seule envie et c'est celle de rester nicher dans votre « chez vous » douillet et bien au chaud, mon amie et moi avons bravé des heures (et des heures) de trafic et avons troqué nos habits d'hiver pour un minuscule maillot et avons sauté dans un de ces fameux bains nordiques au Spa La Source à Rawdon. Quoi de plus agréable que ces bains pour se détendre et se sentir bien dans sa peau?

Crédit photo: Spa La Source
C'est vraiment un très bel endroit qui inspire le calme, la tranquillité et la détente. Niché entre quelques parois rocheuses Le Spa La Source est en pleine forêt. Plusieurs pavillons au design éco-contemporain sont en parfaite harmonie sur le site et à l'intérieur de ceux-ci se trouvent les saunas, des aires de détente et lieu de massages. Les bains froids et bains chauds se glissent de chaque côté des chemins qui nous mènent à ces espaces de détentes bien mérités. Les bains se fondent dans la nature comme tout le reste et nous démontrent qu'il est possible de faire de belles intégrations architecturales sans tout détruire l'environnement avoisinant.

Mon amie et moi avons seulement profité des bains et des saunas, mais un service de massothérapie est offert et un bistro vos offres un menu santé adapté au lieu. Si vous payez pour les bains comme nous l'avons fait, vous pouvez profiter du sauna humide à l'eucalyptus, du sauna sec, des bains froids et chauds et des aires de détente à volonté. Nous avons fait quelques « séries » de saunas-bain froid-bain chaud et nous sommes reparties détendues après environ 1h30 de pur plaisir.  Pour ceux qui ne le savent pas et sont effrayés par le bain froid, nous devons seulement y passer quelques secondes le temps de nous glacer après le sauna très chaud. Si vous avez des problèmes de santés, quelqu'un saura vous donner les indications essentielles pour que vous puissiez apprécier votre moment sans souffrir!   

J'ai adoré mon expérience dans la « noirceur », la neige et le froid. Cela donnait encore plus de charme à cette soirée. Je vous conseille vivement d'y aller pour son cadre exceptionnel, mais aussi pour vous faire du bien!

Visitez leur site pour plus d'information et ne manquez pas la galerie de photos qui vous donnera une bonne idée du lieu.  




lundi 13 décembre 2010

Des Macarons avec Christophe Morel!

J'ai souvent rêvé de festins grandioses et en particulier de festins tout droit tirés d'un dessin animé! Tous ces plats que j'ai vu défiler devant moi (durant mes nombreuses heures d'écoute télévisuelle) ont toujours su me mettre l'eau à la bouche. De la purée de pommes de terre des trois mousquetaires, aux sangliers d'Astérix en passant par les framboises d'Anne la Maison au Pignon Vert, ces aliments dessinés avaient un je ne sais quoi de tellement appétissant. Et que dire des desserts! Oh la la! j'aurais bravé n'importe quoi pour manger une des ces petites œuvres sucrées. Ce qu'il y a d'attrayant dans cette nourriture, c'est son aspect irréprochable. Une cuisson à point, un assaisonnement divin, une température idéale, une couleur exquise, jamais d'os, de gras, etc. Et que dire de la consistance? Mmmmm! Toujours onctueuse, soyeuse, fondante et spongieuse! 

Dans cette lignée de nourriture presque parfaite, j'ai eu la chance de suivre un cours avec le pâtissier Christophe Morel à la guilde culinaire sur les fameuses petites gourmandises parisiennes, les Macarons (merci Mom pour le cours:). Ces bijoux aux éclats colorés et aux doux parfums variés sont dignes de ces dessins animés. Dotés d'un visuel plus qu'alléchant, les Macarons ont une texture qui s'approche de la perfection! Ceux-ci sont croquants à l'extérieur, moelleux à l'intérieur et la garniture lui donne une touche onctueuse!

Pour vous donner une idée du menu nous avons réalisé 2 macarons salés de type apéritifs, dont un au foie gras poêlé et pomme granny smith et un au saumon fumé et nous avons fait des macarons sucrés au chocolat et gingembre, à la confiture de framboises, au sorbet de fraises, à la glace à l'huile d'olive et à la crème de citron.
Voici quelques photos (plus ou moins réussies) pour vous puissiez voir.
 
Les macarons salés



Alors ce cours de macarons?! Eh bien! c'était vraiment agréable et finalement ce n'est pas sorcier à fabriquer. Il faut quand même respecter les quantités et avoir une certaine dextérité. Il ne fait pas trop mélanger pour que notre appareil devienne trop liquide ou pas assez et que celui-ci soit granuleux. Et pour obtenir nos coques bien rondes et parfaites il faut manier la poche contenant l'appareil d'une main de maître!!! Avec un peu de pratique, on y arrive! Pour ce qui est des ingrédients, il en faut peu pour réaliser une coque de macarons. Celle-ci se compose de poudre d'amande, sucre glace, de blanc d'œufs montés, de sucre, d'une larme de jus de citron et de colorant. Je ne vous donne pas les recettes (car je ne les ai pas encore, je devrais les recevoir par courriel cette semaine) mais vous pouvez en trouver en quantité sur le web.
Je vous avoue qu'en sortant du cours je me suis dit que je ne mangerais plus de macarons avant plusieurs mois, car le nombre que j'ai dû manger en l'espace de 3 heures dépasse largement le nombre que j'ai pu manger durant toute ma vie. J'ai fait une surdose de sucre et je me suis transformée en pile électrique pour le reste de la journée (pour le plus grand plaisir de mon homme ;)  Aujourd'hui, lundi, la surdose est oubliée et j'ai une terrible envie d'en refaire! À quel parfum je ne sais pas mais je ferai mes coques, car c'est un peu long à faire si nous comptons le temps de repos!

Si vous êtes paresseux et que vous avez envie de déguster ce délicieux dessert, il est possible d'en trouver à Montréal depuis quelques années. Certains sont meilleurs que d'autres, mais je vous conseille ceux de la boutique Point G et ceux de la Maison du Macaron [les deux sur le Plateau Mont-Royal].
Enjoy!       

Des liens intéressants:

samedi 11 décembre 2010

Toujours et encore des pâtes mais des pâtes fraiches!!

Depuis que j'ai eu ma petite machine à pâte, je n'ai qu'une envie et vous devinez sûrement c'est quoi!? Faire des pâtes!!! Des pâtes farcies, des pâtes aux betteraves, aux tomates, aux safrans, aux épinards, faire des lasagnes, etc! Je dois faire des efforts considérables et me discipliner pour varier mes menus et ne pas manger que des pâtes faites de mes petites mains!!

Si j'aime autant les pâtes et la cuisine italienne, c'est surtout grâce à ma mère qui me l'a si bien fait découvrir. Elle cuisinait déjà très bien, mais curieuse d'en apprendre d'avantage sur la culture culinaire italienne elle a suivi  des cours! Quelle excellente idée ce fut pour nous! En plus d'avoir suivi des cours avec Elena qui lui a très bien appris à faire les pâtes, elle a suivi tous les cours de cuisine italienne de l'ITHQ. Pâtes, viande, poisson, pizza, dessert, etc. Vous n'imaginez pas comment mon père et moi étions heureux lorsque ma maman partait pour ses cours. Non pas que nous avons un moment de répit et que c'était l'occasion de nous commander un poulet St-Hubert, mais parce que nous savions que le samedi suivant nous aurions le droit à tout un festin! Durant ces semaines, nous salivions en regardant les menus qu'elle rapportait de ses cours! Et quelle joie le samedi lorsqu'elle nous préparait ses repas 8 services dignes du guide Michelin!! Et puis, graduellement ces festins du samedi se sont transformés en délicieux menus quotidiens!!! Que c'était agréable quand j'habitais chez mes parents!!!!!   Eeeuh?! pourquoi je vous raconte tout cela??!  Passons aux choses sérieuses!

Si vous êtes perspicaces, vous vous doutez bien que je vais vous parler de pâtes! Eh bien oui! J'ai envie de vous montrer ces pâtes que j'ai faites avec amour et passion!!!
                                                         

Voici mes demi-lunes farcies aux champignons accompagnées d'une sauce aux champignons. Je sais que ce n'est pas très original, mais j'adore les champignons!! C'est siiiii bon!

Pour faire les demi-lunes, j'ai utilisé un moule, mais vous pourriez en faire en utilisant un verre pour couper la pâte et la plier en deux pour obtenir une demi-lune. Si vous voulez savoir comment faire la pâte, vous trouverez l'info ici dans mon dernier billet!

La farce aux champignons:

1 bte de champignons de paris tranchés
1 bte de mini portobello tranché
1 bte de pleurotes
5-6 shiitakes 
2 gousses d'ail
2 petites échalotes françaises
1 poignée de persil
1 poignée de parmesan
1 poignée de pecorino
Sel et poivre

Faire cuire dans une poêle les champignons à feu élevé.
Lorsque les champignons sont cuits, baisser le feu et ajouter l'ail et l'échalote et laisser cuire quelques minutes.
Salez, poivrez et ajoutez le persil et le fromage.
Bien mélanger et passer au robot pour obtenir une purée (juste pour qu'il n'y ait pas de trop gros morceaux).
N'hésitez pas à utiliser d'autres champignons.

Pour la sauce aux champignons (j'ai réutilisé presque les mêmes ingrédients de la farce parce que c'est ce que j'avais sous la main):

1 gousse d'ail
1 échalote
250 ml de crème à cuisson
L'équivalent d'une bte de champignons (au choix)
Persil
Sel et poivre

Cuire les champignons à feu élevé
Ajouter l'ail et l'échalote et cuire 3-4 minutes à feu moyen
Assaisonner
Ajouter la crème et faire mijoter et épaissir quelques minutes.

Faire cuire les pâtes dans l'eau bouillante et salée pendant que vous préparez la sauce. Lorsque les pâtes sont cuites, les ajouter à la casserole de sauce et mélanger doucement pour les enrober. Servez! C'est une explosion de champignons et les shiitakes aromatisent agréablement ce plat.

lundi 6 décembre 2010

La fabrique de pâtes!

Samedi, la Mama est venue chez moi pour me transmettre les secrets de la « Pasta Fresche » et ma cuisine s'est transformée en véritable petite usine à pâtes. En l'espace de quelques heures, nous avons fait des orecchiettes, des fettucines, des manicotis au saumon et ricotta, des raviolis farcis au veau et des demi-lunes farcies aux champignons. Nous avons TOUT fait! La pâte, les farces, les sauces et fait Les Pâtes!!!!

Vous n'imaginez pas comment mon frigo me fait de l'oeil et combien il est difficile de m'en tenir à deux repas par jour (je ne compte pas ici le petit déjeuner). Et même si j'en ai plein le frigo et le congélateur, j'ai envie de remettre la main à la pâte!!!! De plus, mes parents m'ont offert une jolie petite machine italienne donc je risque de délaisser Barilla, Panzanni et cie pour un moment.....

Finalement, c'est facile de faire des pâtes, il faut seulement un peu de pratique et je vous recommande l'utilisation d'une machine à pâte, celle-ci vous facilitera la tâche.  Par contre, si l'achat d'une machine n'est pas une priorité, vous pouvez utiliser un rouleau pour l'étaler et un couteau pour la découper. 

Et si vous n'avez ni machine, ni rouleau et ni couteau vous pouvez toujours faire des orecchiettes comme je vais vous le montrer aujourd'hui!
Pour faire les orecchiettes, vous devez aplatir et faire rouler le bout de pâtes sous votre pouce. Les orecchiettes doivent être un peu plus minces que sur la photo et ressembler à de petites soucoupes.
Ingrédients :
3 tasses de semoule de blé ou de farine tout usage
4 oeufs extra gros
2 c. à table d'huile d'olive
Eau

Instructions pour la pâte :
1- Former un puits avec la farine et y mettre les œufs, une pincée de sel et et une goutte d'huile.
2- Du bout des doigts, brouiller les œufs et mélanger peu à peu avec la farine. Puis avec la main continuer à mélanger. 
3- Ajouter un peu d'eau pour lier les ingrédients si la boule ne se forme pas.
4- Pétrir la pâte 5 minutes. Elle doit avoir une texture qui ressemble au lobe d'oreille.
5- Lorsque la pâte est belle la mettre dans un bol et la recouvrir d'une goutte d'huile d'olive. 
Laisser reposer la pâte une vingtaine de minutes sous un linge à vaisselle.

Instructions pour les orecchiettes :
1- Couper la pâte en plusieurs morceaux et confectionner des serpentins d'environ 1 cm de diamètre. 
2- Coupez-les ensuite pour former de petits morceaux de 1 à 2 cm de long.
3- Aplatir et faire rouler le bout de pâtes sous votre pouce pour former les orecchiettes.  Ceux-ci doivent ressembler à de petites soucoupes minces.
4- Les saupoudrer de farine pour qu'elles ne collent pas ensemble et laisser reposer une vingtaine de minutes sous un linge. 

 * Pour les conserver, faire sécher sur une plaque et sous un linge jusqu'à tant que les pâtes soient sèches (quelques heures). Les mettre dans une boîte ou d'un sac et les placer au frigo, Se conserve jusqu'à un mois. Vous pouvez aussi les congeler pour les conserver plus longtemps.

Et on les mange avec quoi les orecchiettes?! Avec des brocolis!!!


Recette d'Orecchiettes aux brocolis

Ingrédients : 
6-7 anchois
2-3 gousses d'ail
2 bouquets de brocolis
1 échalote française
1 pincée de piments broyés ou en poudre
Huile d'olive
Sel et poivre
Des orecchiettes

1-Cuire les brocolis dans une grande casserole contenant de l'eau salée environ 7-8 minutes (où jusqu'à ce qu'il soit bien cuit). Dans l'idéal, réutiliser la même casserole et l'eau du brocoli pour cuire vos orecchiettes. 

2- Pendant ce temps, mettre les anchois à fondre dans une poêle avec de l'huile 2 minutes.
3- Ajouter l'ail, l'échalote, les piments et cuire à feu moyen 2-3 minutes. 
4- Lorsque les brocolis sont cuits, les égoutter et les ajouter au mélange d'anchois ail et piment. Les piler avec une fourchette et bien mélanger tous les ingrédients.
5- Mettre les orecchiette à cuire dans l'eau bouillante des brocolis quelques minutes.
6- Lorsque les pâtes sont cuites, les ajouter au mélange de brocolis et mélanger le tout.
7- Servir avec un peu de parmesan! C'est succulent!!! 
Si vous n'aimez vraiment pas les anchois, vous pouvez tout aussi bien faire la recette sans ceux-ci. mais je vous dis, les anchois parfument le plat que très légèrement.

C'était fort agréable comme journée et oh combien gourmand! Merci Mama!!! Et merci le Papa aussi qui est venu nous aider! :)   

Vous vous demandez comment Ma Mama est devenue experte en pasta fresche?! C'est parce qu'elle a suivi des cours de cuisine avec Elena de l'école Mezza Luna il y a de cela 10 ans! Aujourd'hui, je vous assure qu'elle maitrise l'art de la pâte! Si les cours avec Elena vous intéresse cliquez ici!

mercredi 1 décembre 2010

Les bienfaits des aliments!

— Mmmmm tu sens siiiiiiiiii bon! Dit-il avec sa voix V I R I L
— Ah! Oui? Dit-elle de sa petite voix coquine
— Ça me donne envie de te manger tout rond! RrrrRRrrRrRr
— hi hi hi! 
— C'est quoi cette odeur qui me rend fou?! Mmmmmm
— C'est beignet - cola.
— ???

Oui, vous avez bien lu beignet — cola! Exit les parfums Dior, Prada, Guerlain, YSL et cie! Ce que les hommes adorent, c'est finalement beaucoup plus accessible et moins cher que nous pouvions l'imaginer! Dans le top 10 des odeurs qui les rendent « fous » on retrouve, en association ou non : Lavande et tarte à la citrouille, Beignet et réglisse, Tarte à la citrouille et beignet, Orange, Lavande et beignet, Réglisse et cola, Réglisse, Beignet et cola, Lys et en dernière position, Popcorn au beurre. Pour les septiques,  c'est une étude sérieuse menée par le Smell and Taste Treatment and Research Center de Chicago. 

Faute de pop corn, de citrouille et de beignet, j'avais par contre du gingembre à revendre! Le lien entre ces parfums et le gingembre?! Bien utilisés, les deux sont supposés les rendent gaga?! Le gingembre est un aphrodisiaque non??! ;)  J'ai donc testé les effets du biscuit au gingembre sur mon homme qui je pensais le transformerait en bête d'amour! Hum.... On repassera! Ha ha! Je me rends compte qu'il est encore très méfiant lorsqu'il s'agit de déguster mes desserts. C'est vrai que le biscuit et le gingembre ne sont pas dans le top TEN mais je pensais qu'il aurait quand même son effet....

Vous voulez les voir?? Les voici!


En fait, c'est une recette de croquant à l'avoine et gingembre. J'avoue que ça perd un peu de son charme et c'est un tantinet moins séduisant maintenant, mais bon! Ce n'est pas mauvais du tout et ça donne un bon croquant à saveur de.... Gingembre!!! Rien de bien complexe. 

Je les ai aimés (je mange actuellement le dernier), et surtout je suis fière, car c'était la première fois que j'en faisais depuis au moins 2 décennies! Oui, 2 décennies! Vous savez c'était l'époque ou mes parents me donnaient le bol de farine et non les oeufs à casser!!!!  Mon homme aussi les a apprécié, mais il préfère les biscuits moelleux au choco du genre Pepperridge Farm ou bien les faux Lu version Leclerc!

La recette tiré du livre Pâtisserie Facile, Édition Marabout (p. 100)
100 g de beurre
1 c. à s. de Golden syrup *
100 g de sucre en poudre
1 c. à c. de bicarbonate de soude
1 c. à c. de gingembre moulu
2 c. à c. de gingembre confit haché **
100 g de farine complète ***
125 g de flocons d'avoine

* J'ai remplacé par du sirop d'agave, car je n'avais pas de golden syrup
** J'ai utilisé du gingembre frais et j'ai été très généreuse sur la quantité
*** J'avais un mélange de farine tout usage et de farine de blé

Faire fondre le beurre, le sucre en poudre et le sirop à feu doux dans une casserole. 
Retirer du feu et ajouter le bicarbonate de soude et les deux gingembres. 
Incorporez la farine et les flocons d'avoine et mélangez bien. 

Prélevez de grosses cuillerées de pâte et répartissez-les sur une plaque légèrement huiler en les espaçant suffisamment (le mélange est un peu sec, c'est normal. J'ai utilisé mes mains pour cette étape).

Cuire 8 à 10 minutes au centre du four préchauffé à 350 F ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés et craquelés.  

Enjoy!!!

Pour lire l'étude (en anglais) ici