lundi 28 février 2011

La Mini-Encyclopédie des Aliments!

C'est un mini livre, comme son nom l'indique, que j'ai découvert par hasard chez Renaud-Bray et dont je ne peux plus me passer! D'un format pratique, je me plais à le laisser « trainer » dans la cuisine et à le feuilletter à chaque recette que je cuisine. :)
Cette petite encyclopédie regroupe en 20 sections la bonne majorité des aliments que nous mangeons. Ça comprend tout! Les légumes, les noix, les fruits, les champignons, les algues (oui! oui! 5 pages sur les algues), la viande, le poisson, les graisses et huiles, les herbes, produits laitiers, volaille, crustacés, céréales, etc.

On y décrit chaque aliment! Son origine, sa saison, son aspect, comment doit-on le choisir? Ça parle aussi de méthode de préparation, d'accords, de cuisson et de conservation. On nous apprend également quelques techniques de base, par exemple comment faire des pâtes, du pain, comment préparer le poisson (écailler, enlever les arrête), déveiner ses crevettes, dénoyauté ses cerises, etc. Le tout accompagné de photographies ou d'illustrations. J'aime quand il y a du visuel, mais aussi ce que j'apprécie beaucoup de ce livre c'est que pour chaque aliment on nous informe sur ses propriétés et valeurs nutritives.
Vraiment un beau livre simple et facile d'approche qui me fait penser à un dictionnaire visuel. Je le conseille à tous ceux qui s'intéressent un minimum à ce qu'il mange!

LA MINI ENCYCLOPÉDIE DES ALIMENTS, éd. QUÉBEC-AMÉRIQUE.
19,95$

mardi 22 février 2011

Ravioles au saumon fumé

Encore une recette dans la série « pâtes fraiches ». Cette fois j'ai opté pour une recette de ravioles au saumon fumé accompagné d'une sauce à la crème parfumé à l'estragon et aux morilles (recette inspirée du livre Les Ravioles, éd. Marabout). J'ai accompagné ce plat d'un excellent vin blanc, Riesling d'Alsace, et je peux vous dire que nous (mon homme et moi) nous sommes régalés! ;)

Ravioles maison (vous pouvez aussi les acheter à l'épicerie si le temps et l'envie vous manquent):
La pâte :
1 oeuf calibre gros
250 g de farine pour pâte (semoule de blé dur ou autres de votre choix)
80 ml d'eau

1-Monter la farine en forme de puits
2- Verser l'eau et l'oeuf légèrement battu ensemble dans le puits et mélanger le tout.
3- Pétrir la pâte longuement (environ 10 minutes). La pâte devrait avoir la consistance du lobe de l'oreille.  
4- Laisser reposer une vingtaine de minutes sous un linge.
5- Séparer la pâte en 8 boules et passer les boules à la machine italienne ou les travailler au rouleau à pâte.
6- Veiller à ce que vos feuilles de pâtes ne sèchent pas durant la préparation. Recouvrez-les d'un linge pour cela!

La farce :
2-3 tranches de saumons fumés tranchées en petites lanières
150 g de ricotta 
4-5 brins d'aneth frais ciselé
Sel et Poivre

1- Mélanger tous vos ingrédients ensemble. N'oubliez pas que vos morceaux de saumon doivent être petits si vous faites des ravioles! 

Utiliser un moule ou découper simplement la pâte au couteau pour les confectionner. 
Petite astuce : Si vous utilisez un moule : farinez-le! Cela vous aidera pour les démouler!
Lorsque les ravioles sont prêts, mettre aux frais.

La sauce 
1/2 bouquet d'estragon ciselé
1 échalote française émincée
3 gousses de cardamomes réduites en poudre
1 cuillère à café de cognac
1 noix de beurre
2-3 morilles (j'ai utilisé des morilles séchées que j'ai laissé tremper dans l'eau 15 minutes)
Sel et poivre

1- Dans une casserole, faire fondre l'échalote dans une noix de beurre.
2- Ajouter la cardamome et laisser embaumer 1 minute.
3- Ajouter les morilles et faire revenir quelques minutes.  
4- Déglacer avec le cognac et ajouter ensuite la crème et l'estragon.
5- Laissez mijoter quelques minutes et rectifier l'assaisonnement!
6- Pendant ce temps, faire cuire les pâtes dans une grande quantité d'eau salée bouillante environ 2-3 minutes. Les pâtes sont cuites lorsque celles-ci remontent à la surface.

Servez les pâtes et napper de sauces!


Miiiiam!  Ah! oui, ne vous étonnez pas de retrouver vos ravioles «ratatinés» après la cuisson. À tous les coups, c'est le même constat chez moi!

samedi 19 février 2011

Pesto de coriandre piment et cardamone


Originaire d'Italie, le pesto est traditionnellement à base de basilic frais, de pignon, d'ail, d'huile d'olive et de fromage. On l'utilise pour assaisonner les pâtes, les volailles,  les carpaccios de boeuf, etc.  Il se mange aussi sur un toast à l'apéro, dans une soupe ou sur une pizza.  Il y a de nombeuses façons de le manger et il en existe plusieurs variétés.  Il y a du pesto à base de tomates séchées, de persils, de coriandre, de feuille de cèleri, etc. De plus, c'est très simple à faire! Un peu d'imagination, d'herbes fraiches, d'huile d'olive et de noix et voilà le tour est joué. 

De mon côté, pour ce pesto, j'ai utilisé de la coriandre et du persil parce que c'est ce que j'avais sous la main. Pour la recette, je me suis laissée inspirer par ce que j'ai lu sur le web et je l'ai assaisonné à la cardamome et au piment. Plutôt réussi et excellent avec le poulet!

En plus d'être un assaisonnement fin et gouteux, le pesto, quel qu'il soit, est très bon pour la santé. Je vous livre quelques informations sur les ingrédients que j'ai utilisés. Ces renseignements je les ai pris de la Mini-Encyclopédie des Aliments, éd. Québec-Amérique que je recommande fortement. Un petit livre merveilleux dont je vous reparlerai certainement.

Alors quelques uns des bienfaits.....

La coriandre : carminative, stomachique. Soulage les rhumatismes, douleurs articulaires, grippes et diarrhées! (Oh oh!!!) Et puis mâcher des graines de coriandre neutralise l'odeur de l'ail! (re-oh oh!)

Le persil : stimulant, diurétique, dépuratif, stomachique (favorise la digestion) et vermifuge. De plus le persil rafraichi l'haleine!!! (Oh oh!)

Ail : diurétique, carminatif (favorise l'expulsion des gaz....Hum), stomachique, tonique, antiseptique, vermifuge, antibiotique, tonique, etc.! Ça n’arrête plus! Il est important de dégermer son ail (petit germe vert au centre de l'ail), car c'est celui-ci qui donne la mauvaise haleine et qui peut procurer des troubles de digestion! 

Cardamone : digestive, carminative et stimulante. Celle-ci est de la famille du gingembre et à un goût légèrement poivré. On peut l’utiliser en remplacement du gingembre ou de la cannelle. La cardamome rafraichie aussi l'haleine.  

Ma foi! En plus d'être bon et malgré l'ail,  ce pesto vous donnera une haleine du tonnerre!!!! ;)    

Ma recette de pesto coriandre piment et cardamome :

Ingrédients :
1 tasse de persil*
1 tasse de coriandre*
2 gousses d'ail
1 piment rouge
3 gousses de cardamome
1/3 de tasse de noix (j'ai utilisé des noix de Grenoble) 
Huile d'olive
* C'est ce que j'avais sous la main, mais vous pourriez utiliser soit l'une ou l'autre.

Instructions :
Mettre tous les ingrédients au robot ainsi qu'un peu d'huile d'olive. 
Réduire en purée. Ajuster la quantité d'huile si nécessaire pour obtenir une belle purée.
Rectifier l'assaisonnement, selon vos goûts! 

Avec quoi le manger?! Du poulet! Je l'ai mariné, cuit et je me suis fait une excellente salade au poulet pesto!

Petite anecdote familiale.....Ma Mamie Ponpon [oui! Mamie Ponpon] avait un régime plutôt original à base d'ail cru qu’elle pratiquait un mois durant l'année. Son régime consistait à manger à chaque repas (matin-midi-soir) des gousses d'ail crus. Pourquoi?! Je ne le sais pas, mais j'imagine qu'elle avait de bonnes raisons de croire que cela lui était bénéfique. Eh! bien, elle a  quand même vécu jusqu'à 97 ans!!!! OK, il n'y a pas vraiment de lien établi entre l'ail et vieillesse mais bon..... une certitude par contre, durant ce mois la visite se faisait rare!!! Elle oubliait surement d'enlever le germe!!! ;)

mardi 8 février 2011

Une figue verte


Ce week-end, je suis tombée totalement amoureuse de ce petit fruit, que l'on appelle une figue verte. Je connais les figues et j'en ai déjà mangé, mais ce dimanche, ce fut le coup de foudre entre elle et moi. 

Elles étaient la, au comptoir des fruits.... une forme en baluchon, elles attiraient mon regard avec leurs vert-de-gris poudreux et leurs taches légèrement violacées. Elle était demi-découverte enveloppé d'un  petit bout de papier. C'était siiiiii beau!!!! Celles-ci me semblaient être de petits bijoux, des objets fragiles, doux et précieux. Plus je les regardais et plus je n’avais qu'une envie : les immortaliser. Je voulais sortir mes pastels gras et de me remettre à la nature morte. J'avais envie de les dessiner et de les peindre pour les regarder des heures et heures durant. Finalement, je les ai achetées et en arrivant à la maison j'ai sorti mon appareil photo......  ;) 


Dans tous les cas, une figue ce n'est pas seulement beau et poétique, c'est aussi un fruit méditerranéen qui se mange! En lisant dans mon guide des aliments, j'ai aussi appris que la figue n'est pas le fruit, mais ce sont les petites graines, des akènes, qui composent l'intérieur qui sont le fruit. Il existe aussi plusieurs variétés de figues, mais celles que l'on retrouve ici sont surtout la figue noire, la figue verte et la figue violette. Et puis pour les propriétés, c'est diurétique et laxatif!!!


Fraiche ou déshydraté la figue accompagne les salades, le fromage et le jambon. Elle remplace à merveille le pruneau dans les tajines ou plats de viandes mijotées. La figue peut aussi être farcie, se transformer en confiture ou en compote, on peut la pocher au porto ou au whiskey et la servir en dessert. Voilà quelques idées!  De mon coté, je vous reviendrai très vite avec une recette de figue bien sympa pour l'apéro!  Pour le moment, on la mange fraiche et nature. Pour cela, on choisit une figue molle, bien en chair avec la queue encore ferme. On la nettoie et on la mange avec la peau!

Ça vous arrive aussi que les fruits et légumes vous fassent de l'oeil et vous rendre gaga?

dimanche 6 février 2011

Un peu de cuisine indienne (crevettes masala)

Je suis une grande adepte de cuisine indienne et ça fait longtemps que j'ai envie de partager avec vous quelques-unes de mes bonnes recettes. Je l'ai découverte il y a environ 10 ans et avec le temps, je ne peux plus m'en passer!

Ce que j'apprécie de cette cuisine c'est qu'elle est très diversifiée et chaque région à ses propres spécialités (nord de l'Inde, le Penjab, la Kashmiri et la Mughlai). Une prépare des currys secs, une autre se spécialise en plats végétariens, une excelle pour les plats en sauce, etc.,  mais aussi, la cuisine indienne est extrêmement riche en saveurs, car on y retrouve jusqu'à 25 épices ingénieusement choisies et utilisées selon des règles bien établies. Gingembre, cardamome, cannelle, muscade, curcuma, cumin, curcuma, fenouil, girofle, etc. n'en sont que quelques-unes. 

Comme vous l'avez surement remarqué sur les photos, c'est une recette de crevettes de la «MortKitu» que je propose!!! Pour être plus précise, ce sont des crevettes aux épices et à la coriandre (pâte masala). C'est tout simplement T R O P  BON! Les crevettes sont un brin piquantes par le piment et le gingembre et le reste des épices parfument le tout avec goût! Je l'ai déjà expérimenté à plusieurs reprises et chaque fois c'est  un Miiiiiiiiiiiaaaaam intense! :)

Cette recette vient de mon livre de Cuisine indienne, aux éditions Marabout. C'est un beau livre qui survole un peu toutes les régions de l'Inde et qui nous propose une cuisine de « tous les jours ». On y trouve des currys, des vindaloo, des plats végétariens, etc.
Crevettes aux épices et à la coriandre
Ingrédients : 
1,5 kg de grosses crevettes crues
2 c. à s. d'huile végétale
1 gros oignon émincé
Pâte masala 
3 grosses poignées de coriandre fraiche
1 grosse poignée de menthe fraiche
2 c. à s. d'eau
2 c. à c. d'huile de sésame (je ne suis pas une adepte de l'huile de sésame donc je la remplace par de l'huile végétale)
2 gousses d'ail hachées
1 c. à s.  de gingembre haché
2 c. à s. de vinaigre blanc
1 c. à c. de curcuma moulu
1 c. à c. de cumin moulu
1 c. à c. de piment en poudre
1 c. à c. de fenouil moulu
1 c. à c. de sel
1/4 c. à c. de cannelle moulue

 Instructions :
1- Décortiquer les crevettes en laissant la queue.
2- Passer au robot tous les ingrédients de la pâte masala. Si vous n'avez pas de robot, ciseler finement la coriandre et la menthe au hachoir et mélanger avec les autres épices dans un bol.
3- Dans une grande poêle, faire dorer l'oignon dans l'huile.
4- Verser la pâte masala et remuez à feu vif jusqu'à ce qu'elle embaume.
5- Ajouter les crevettes et laisser cuire environ 5 minutes.
4- ENJOY!!! 

Je vous suggère d'accompagner ces crevettes avec un riz basmati ou de les servir à l'apéro! 

mercredi 2 février 2011

Un régime visuel!

Je viens de trouver le régime idéal... où plutôt, je devrais dire MON régime idéal! C'est un régime qui fait rêver, car celui-ci consiste à consommer visuellement la nourriture! Ça tombe bien je le pratiquais déjà depuis un certain temps sans le savoir! 

Vous vous demandez comment cela fonctionne?! Rien de bien compliqué! Vous n'avez qu'à regarder la nourriture dont vous avez envie de manger et de vous imaginer la manger! Cela aurait pour effet d'accélérer votre sentiment de satiété et de réduire votre consommation de nourriture de 30 à 40 %!!!! Eh! bien, oui! C'est ce qu'il parait! Cette nouvelle me vient d'un petit article paru dans The Gazette qui  rapportait ces résultats venant d'une étude faite à Vancouver. Donc, plus nous voyons de nourriture, soit dans les livres, les magazines ou à la télé, et plus nous nous imaginons la manger, moins nous en mangerons! Mais il y a quelques règles à respecter! Comme ceux-ci le mentionnent, vous devez vous imaginer manger ce que vous voyez et ce que vous allez manger pour que cela fonctionne.  Si vous vous imaginez manger une tartiflette et qu'au menu il y a du pâté chinois, cela ne fonctionnera pas! Et plus vous en voyez en grande quantité, plus cela aura son effet! 

C'est de loin un vrai régime mais cette technique du visualisation pourra peut-être réduire vos envies de friandises?!! À essayer! De mon côté, je n'ai pas perdu de temps et je me suis mise à feuilleter de mes livres de cuisine...


Comme vous pouvez le constater sur les photos, je mets des post-it (depuis longtemps) sur chaque page dont la recette me fait envie! Sachez que chaque page a été regardée, lue, revue et relue minutieusement! Maintenant, je connais chaque recette et j'ai dû m'imaginer les manger je ne sais pas combien de fois! Lorsque mes amis ont vu les millions de post-it, j'ai eu le droit à quelques questions... à savoir si tout allait bien?! Hum... Non, je ne suis pas malade!!!!! Je suis seulement une gourmande visuelle et je fais cela parce que j'aime cuisiner, essayer de nouveaux plats, mais aussi parce que j'aime le stylisme et le design culinaire.


Dans tous les cas, ai-je perdu du poids?! Je ne crois pas! Ai-je moins faim?! Je ne sais pas! J'ose quand même espérer que ces heures passées à regarder et m'imaginer manger auront eu un effet positif!

Sur ce je vous laisse avec le lien de l'article si vous voulez en savoir plus! Et puis si vous voyez que je n'ai rien compris, parce que l'article était en anglais, n'hésitez pas à me le dire!!! ;)