lundi 30 mai 2011

Made by Ikea!

 J'aurais adoré vous préparer une des recettes du très beau livre Hembakat är Bäst (Home made is best) by Ikea, mais lors de ma dernière visite chez ceux-ci, je n'ai trouvé que le Ikea's Real Swedish food Book (recettes traditionnelles suédoises). De plus, comme le livre se trouvait dans le rayon alimentaire, j'ai finalement ajouté a mes achats un tube de cream smoked roe (tarama), un pot de Sylt Lingon (confiture aux baies d'airelles), un Still Dill (hareng mariné à l'aneth) et des Knackebrod Flerkorn (pain sec multigrain). Alors, finalement, ce billet devrait porter le nom de: J'ai testé la nourriture « Ikéenne » pour vous!

Je ne vous dis pas la joie que j'avais quand je suis sortie et la première chose que je me suis dit c'est: Je-vais-me-faire-un-snack-de-la-mort-à-la-maison! Depuis le temps que j'avais envie d'essayer ces produits, c'est comme si un de mes rêves se réalisait (non je ne suis pas gourmande).
Malheureusement, mon snack de coin de table ne fut pas à la hauteur de mes attentes! J'ai peut-être été naïve de croire que ce serait TROP bon! Ce que j'ai le moins aimé c'est le cream smoke roe qui est en fait comme du tarama mais qui n'a pas le gout du Tarama que j'adore. C'était hyper salé et vraiment fort en aneth (chacun ses gouts)! Pour le servir, j'avais trouvé une recette bien simple dans mon livre, c'est-à-dire un pain sur lequel on met des tranches d’œufs durs, du « tarama » et un peu de persil frais. Une préparation qui au final n’est pas trop mal si on a du bon tarama!!!!  

Pour le reste je dirais que c'était bien! Le hareng était bon et à mon avis meilleur que certains poissons marinés en conserve. Il se mange très bien seul, sur une biscotte et/ou en salade. La confiture d'airelles pas trop mal et puis le pain sec, c'est du pain sec!!! Pas mauvais ni exceptionnel!
Et le livre?! Incontestablement le meilleur achat du jour!!! Je n'ai pas encore testé les recettes (mise-à-part celle-ci qui n'en est pas vraiment une), mais j'ai confiance!!  C'est un bref survol de la cuisine traditionnelle suédoise. Des entrées des plats, des desserts, des recettes d'hiver, d'été, etc.  Beaucoup de poissons, de pommes de terre, de saucisses et sans oublier différentes versions des fameuses boulettes que tout le monde connait! J'y ai vu plusieurs recettes intéressantes que j'ai l'intention de cuisiner dans un futur rapproché. Par ailleurs, le livre est quand même bien illustré! Rien d'exceptionnel, mais c'est un beau livre sans prétention... surtout pour 2,99$.

Si jamais vous n'avez pas entendu parler du livre Hembakat är Bäst, réalisé avec le photographe Carl Reiner et la designer Evelina Bratellau, allez jeter un coup d'oeil à la pub promo, celle-ci faite par l'agence Forsman & Bodenfors  ici C'est vraiment superbe!

vendredi 27 mai 2011

4 souvenirs, 4 saveurs et Une recette!

 Mais pas dans le même plat! 4 Souvenirs et 4 Saveurs, c'est le projet d'une bonne amie à moi, Ibidi Bedon (ou Louloularelou, ou Émilie Maidon, c'est selon). C'est un coffret précieux de souvenirs gustatifs à faire à la maison quand l'envie nous prend de voyager ou tout simplement par nostalgie! Pour reprendre ses mots : « C'est en fait une petite boîte contenant 4 recettes glanées au détour des voyages d'Ibidi. Des impressions gustatives alliées à des souvenirs qui ont évolué au fil des années et des repas jusqu'à la satisfaction et la sensation de retrouver une partie du passé en bouche ». Si ce n’est pas chouette comme projet?! 

 Chaque fiche est joliment illustrée, écrite avec humour et accompagnée de l'histoire entourant le plat. Mon coffret comprend 4 recettes : un plat de raviolis tchétchène (les mantés), une soupe thaïe au lait de coco, des gnocchis au chèvre et une recette de carrot cake (au Québec on dit gâteau aux carottes)!!!!! ;)


J'ai choisi de faire la  recette le carrot cake. Pourquoi?! Parce que c'est une recette qui vient de chez moi et qu'elle a particulièrement aimée lors de son séjour ici à Montréal (Ibidi, Loulou ou Émilie est française). J'étais bien curieuse de voir ce que mon bout de pays pouvait bien gouter et lui rappeler!!! 

Alors, ça me rappelle chez moi?! Oui, tout à fait!!!! AAAh! L'Amérique! J'avais envie de chanter Tom Sawyer quand je les ai mangés! Mis à part l'évocation de belles chansons, les muffins sont bons, moelleux et fondants. Par contre, c'est assez sucré, mais je crois que c'est le sucre qui donne cette texture aérée et fondante. Au goût, c'est très léger si vous ne mettez ni cannelle et ni muscade. Moi perso, je préfère avec cannelle et muscade! Pour les adeptes de glaçage, je vous livre sa recette plus bas. Puis pour les calories...on dit: avec modération, c'est tout bon!!! :)

 Pour avoir un aperçu de son travail et vous voulez votre boite à souvenirs et saveurs c'est ici!!! Sinon, pour les curieux paresseux, Émilie, c'est une jeune artiste aux multiples talents, très douée et persévérante que j'ai rencontrée ici à l'université dans mes cours en Arts visuels et médiatiques. Elle a fait les Beaux Arts de Bourges et maintenant elle vit et travail à Bruxelles. Puis pour les plus curieuses, c'est une fille vraiment charmante, pleine d'idées et avec qui le temps passe toujours trop rapidement. On s’est revue assez souvent en France, mais cet été j'ai très hâte, car on se voit ici à Montréal!!! :) Bon passons à la recette!

La recette de Carrot Cake d'Ibidi Bedon
Ingrédients (pour 12 muffins ou un gâteau) :
2 oeufs
3 carottes râpées
115 ml d'huile végétale
150 g de sucre roux
140 g de farine
5 c. à s. de crème de coco
1 c. à c de poudre à lever
1 pincée de sel

* Ajouter 1/2 c. à c. de muscade et de cannelle si vous voulez parfumer votre gâteau
* Mettre 150 de noix pour un peu de « crunchy »!

Instructions : 
1- Blanchir les œufs avec le sucre et la pincée de sel
2- Verser l'huile et continuer de mélanger
3- Ajouter la farine tamiser et la poudre à lever (+ la muscade et la cannelle)
4- Incorporer la crème de coco et les carottes puis mélanger le tout délicatement (+ les noix) 
5- Garnir un moule à gâteau ou un moule à muffins
6- Préchauffer le four à 180c et lorsque celui-ci est prêt enfourner
Laisser 35 à 40 minutes pour un gâteau ou 18 à 22 minutes pour des muffins.

Un peu de glaçage?!
1 blanc d’œuf
180 g de sucre glace
2 c. à c de jus de citron vert

Instructions :
1-Battre au fouet tous les ingrédients jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse et souple puis laisser reposer 20 minutes avant d'étendre sur le gâteau ou les muffins

Enjoy! :)

lundi 23 mai 2011

Sain comme une amande!

Aujourd'hui, pas de recette et encore une tranche de vie! J'ai tout simplement envie de vous parler de ma nouvelle découverte! L'amande verte, vous connaissez?! Pour être franche avec vous, c'était la première fois que j'en voyais à l'épicerie....(il y a une semaine!! Oui! OK! Sans commentaire!)

Quand je les ai vus, je me suis dit : « Ah tient c'est marrant, c'est quoi ce petit truc poilu?! Ah! C'est une amande verte! A m a n d e verte?! Kossé ça?! C'est une autre sorte d'amande?! Un truc que je dois faire sécher ou que je dois cuire?! ». Tout ce que je peux vous dire, c'est que j'ai bien aimé parce que je trouvais ça tout doux. Donc, comme je suis curieuse et toujours à l'affut de nouveaux produits inconnus j'en ai mis quelques-unes dans mon panier et je me suis dit que je ferais la recherche plus tard à la maison! Palpitant n’est-ce pas?! Finalement, une semaine plus tard, en lisant sur internet j'ai appris que l'amande verte, fruit méditerranéen que l'on retrouve de la fin avril au début juin, est en fait une amande comme l'amande que l'on connait. Par contre, la différence est que cette dernière est cueillie avant son terme ce qui lui confère cet aspect abricot vert tendre poilu. N'étant pas à maturité, l'amande est blanche, laiteuse et visqueuse à l'intérieur. Elle a un goût léger et acre. 

Comme j'en avais seulement quelques-unes, je les ai mangées sans flafla à l'apéro, mais pour ceux qui cherchent des recettes, j'en ai vu plusieurs sur le net (soupe, salades, dessert, etc.).
Donc voilà pour cette tranche de vie!!!!!
PS: Non il n'y a aucun lien entre mon titre et mon texte mis à part que j'ai découvert cette expression provençale en même temps que l'amande verte. Celle-ci exprime l'effort nécessaire pour une digne récompense: “il faut casser le noyau pour en avoir l'amande”.

mardi 17 mai 2011

Champagne!!!!!

Avis : La première partie de ce message contient une belle tranche de vie qui pourrait faire fuir ou pleurer certaines personnes!!!!
Oui... j'ai re-sortie ma vieille photo de galette des rois pour l'occasion! C'est jour de fête!!! ;) 
 Aujourd'hui, je n'ai qu'une envie et c'est de vous exprimer ma joie, car j'ai enfin terminé la formation en graphisme que je suivais depuis 2 ans. Pour vous faire une histoire courte, c'est après 3 ans de glandouillages, de voyages et de boulots divers suite à mon diplôme de l'UQAM en Arts visuels et médiatiques (équivalent aux Beaux-Arts en France) que j'ai entrepris ce retour à l'école. Je vous épargne ici toutes les raisons de mon choix, mais je peux vous dire que je ne regrette en rien de ce que j'ai fait! Au début, j'y croyais plus ou moins et je voyais ces 24 mois de cours à suivre de soir comme quelque chose d'interminable et peut-être d'inutile. Finalement, petit à petit, le temps est passé, j'y ai pris goût et j'ai accompli ma mission!!!!! Il y a eu des hauts et des bas, mais plus souvent des hauts. Avec de la persévérance et surtout de la passion on arrive toujours à nos fins et par être récompensé (oh que je suis kétaine)! Puis, cette formation n'a pas servi à rien, car l'apprentissage en soi c'est quelque chose d'extrêmement enrichissant et ça permet de se rapprocher de nos buts... et ça, c'est quelque chose de bien pour le moral (vous pouvez sortir les mouchoirs si vous le voulez)! Tout ça pour vous dire que je suis pour la formation continue et je crois fortement qu'il n'est jamais trop tard pour revoir nos plans de carrières! Bon maintenant, reste à voir si je me trouve des contrats dans le domaine!!!! Je vous en redonne des nouvelles ;)
C'est terminé, passons aux choses plus sérieuses!!!


Il y a deux semaines, Valérie du Blog Ma cuisine au pays des Hellenes m'a décerné un Stylish Award! «What's that»?! C'est un prix qui se prend sans robe de soirée et sans canapés! Si j'ai bien compris, c'est un petit velours que l'on vous fait pour vous dire que l'on aime bien votre blog! Tout d'abord, je voudrais remercier Valérie d’avoir pensé à moi, ça me fait vraiment plaisir! Suite à ça, la blogueuse ou le blogueur décerné doit remercier la personne qui lui a attribué le prix, doit dire 7 choses à son sujet, et terminer en remettant un Stylish Award à 7 autres blogs de son choix.


Les blogs que j'ai choisis :

7 choses sur moi : 1- Je suis Québécoise, 2- Je suis une fille, 3- Je suis frugivore, 4- Cuisiner est mon dada, 5- manger c'est ma passion, 6- Je préfère le salé, 7- je n'ai pas la dent sucrée

Voilà!!  À bientôt! :) 

samedi 7 mai 2011

Poulet au curry et lait de coco


Déjà deux semaines que je n'ai rien mis sur mon blog, ce n'est pas par manque d'envie, mais plutôt par manque de temps! Après des vacances « bien méritées » j'ai eu un emploi du temps plus que chargé. Je dois aussi vous avouer que j'ai raté une recette que j'avais très envie de vous présenter, des biscuits aux cumin et raisins dorés! Hé oui! c'est une chose qui m'arrive des fois mais ces derniers temps un peu moins!!!  ;)
  Bon alors, aujourd'hui je vous présente un plat que j'aime beaucoup et que je cuisine assez souvent: le poulet au curry et lait de coco! C'est un plat indien fort épicé (vraiment « hot » dans le sens de Spicy) que mon homme et moi adorons dévorer! C'est une recette que j’ai découverte dans mon livre de cuisine indienne (éd. Marabout)! Ahhh! Marabout, qu'est-ce que je ferais sans toi?! 


Ingrédients :
1 kg de blanc de poulet coupé en cubes
2 oignons hachés finement
3 piments rouges secs
2 c. à s. de poivre noir en grains
1 c. à c. de graines de fenouil
2 c. à s. de pavot
4 gousses de cardamomes
2 cm de racine de gingembre râpé
1 c. à c. de piment en poudre
1 c. à c. de muscade moulue
150 ml d'eau
400 ml de lait de coco
2 étoiles de Badiane (anis)
6 feuilles de cari
60 ml de purée de tomates
le jus d'un citron vert
2 tomates coupées en petits cubes
Huile (cuisson)

Instructions :
1- Broyer le pavot, le fenouil, les grains de poivre, les piments et la cardamome au mortier. 
2- Dans une grande casserole, faire revenir l'oignon haché dans l'huile jusqu'à ce qu'ils brunissent et ajouter ensuite les épices moulues, la muscade et le gingembre. 
3- Mélanger jusqu'à ce que les épices embaument (ça sent troooop bon)!
4- Ajouter le poulet, mélanger et faire colorer quelques minutes. 
5- Lorsque les cubes de poulets sont saisis et grillés, ajouter le lait de coco, l'eau, le jus de citron, les étoiles de badiane et les feuilles de cari et laisser mijoter couvert à feu doux une vingtaine de minutes. 
6- Retirer le couvercle puis laisser mijoter à feu moyen un autre 20 minutes afin de faire épaissir la sauce.
 Servir avec du pain naan (cuit au four avec du beurre) et un peu de riz basmati! 
C'est E X C E L L E N T !!!!

Astuces: Si habituellement vous ne mangez pas trop épicé je vous conseille de réduire la dose de poivre et de piment de moitié.