dimanche 31 juillet 2011

Filet de truite en gravlax nordique et granité de gingembre frais et pamplemousse

C'est en cherchant une recette de granité au pamplemousse que j'ai trouvé cette recette de François Chartier et Stéfane Modat dans le livre Recettes de Papilles et Molécules. Moi qui suis follement amoureuse de gingembre, de poisson « cru » et de pamplemousse, il ne m'en fallait pas plus pour me faire saliver. Puis comme il fait chaud, très chaud, et toujours soleil, ce plat est tout simplement idéal par ces belles journées d'été.
Ça peut paraitre étonnant comme association granitée et poisson, mais au final c'est plutôt bon et ça donne une entrée rafraichissante et légère. C'est une merveilleuse harmonie douce, glacée et originale qui enchante le palais! Pour les septiques, on peut aussi servir les deux séparément! Le granité de gingembre (juste trop excellent) en dessert et le gravlax de truite servie en salade. Tout ça accompagné d'un bon riesling d'Alsace (au moins 13 % d'alcool parce que Monsieur Chartier l'a dit) et ce sera la joie! Vous trouverez plus bas la référence pour le vin.
Granité servi avec suprême de pamplemousse émietté
Une recette fort simple, mais qui nécessite un peu de patience!

Filet de truite en gravlax nordique et granité de gingembre et pamplemousse
INGRÉDIENTS (entrée pour 4 pers.):
Gravlax : 
25 g de gingembre frais râpé
20 g de sel fin
300 g de truite saumonée sans la peau

Granité:
300 ml d'eau
50 g de sucre
90 g de gingembre frais haché
Le jus de 2 pamplemousses roses

INSTRUCTIONS :
Granité:
1- Amener l'eau et le sucre à ébullition.
2- Retirer du feu et ajouter le gingembre haché.
3- Laisser infuser une dizaine de minutes puis ajouter le jus de pamplemousse.
4- passer le mélange au chinois puis mettre dans un plat métallique au congélateur.
5- Attendre 2 heures et ensuite gratter régulièrement votre granité afin de séparer les cristaux.

Gravlax:
1- Former une pâte avec le gingembre haché et le sel.
2- Frotter le filet de truite avec la pâte puis envelopper d'un papier film.
3- Mettre au frigo pour au moins 2 heures.
4- Rincer le poisson afin d'enlever tous les résidus de gingembre et de sel
5- Envelopper d’un papier absorbant et remettre au frigo.

Servir de petites tranches de gravlax avec une cuillère de granité!

Suggestion de boire de François Chartier:  Riesling Heissenberg, 2004. Domaine André Ostertag

ENJOY!!!

jeudi 21 juillet 2011

Ceviche, un délice rafraichissant!

Le ceviche, vous connaissez?! La première fois que j'en ai mangé, c'était dans un petit resto péruvien de mon quartier. Je n'avais jamais entendu ce nom donc je n'avais aucune idée à quoi ça pouvait ressembler! Eh! bien, je suis tombée sous le charme. Un genre de coup de foudre! C'était saisissant, piquant, croquant et rafraichissant. 

Pour ceux qui ne le savent pas, le ceviche est un plat d'Amérique latine (originaire du Pérou) à base de poisson ou de fruits de mer. Il est servi de différentes manières en fonction du  pays (Mexique, Pérou, Équateur, etc) ou de la région où on le mange. Quelques ingrédients changent ainsi que le mode de cuisson.

Si je me fie à mes recherches et au plat que j'ai mangé dans ce resto, la recette que je vous propose serait péruvienne. Un poisson cuit par sa marinade au jus de citron, coriandre et gingembre. Un pur délice de fraicheur surtout par ses belles journées d'été (je sais que ce n'est pas le cas partout)!! 

Cette recette je l'ai trouvé dans le magazine Zeste. J'en avais essayé plusieurs auparavant, mais celle-ci est à mon avis la meilleure et celle qui se rapproche le plus de mon souvenir gustatif. Je l'ai testé à deux reprises avec deux poissons différents et c'était excellent!

INGRÉDIENTS (pour 4 personnes):
Ceviche:
500g de tilapia taillé en morceaux grossiers*
2 gousses d'ail
2 piments rouges séchés
65 ml de gingembre haché
250 ml de coriandre fraiche
1 branche de céleri
20 ml d'huile d'anchois**
15 ml de vinaigre de xérès***
300 ml de jus de citron et de lime (3 jaunes, 3 verts)

Garniture:
1/2 oignon rouge haché finement
1/2 concombre tranché finement
1/2 branche de céleri finement haché
1/4 de tasse de coriandre fraiche
Des pommes de terres grelots pour 4****
3 étoiles de badiane (anis)
Sel Poivre

Instructions: 
1- Amener de l'eau à ébullition à laquelle vous avez ajouté les étoiles de badianes pour y cuire les pommes de terre. Cuire jusqu'à ce que ce soit al dente. Mettre de coter.
2- Au robot, broyer l'ail, les piments, le gingembre et le céleri puis ajouter l'huile d'anchois, le vinaigre de xérès et le jus de citron et mélanger à nouveau. Si vous n'avez pas de robot, couper tout finement!
3- Dans un grand bol, mettre les morceaux de poisson, la préparation au jus de citron et ainsi que la garniture.
4- Mettre au frigo entre 5 et 10 minutes.
5- Égoutter un peu le poisson et servir avec les pommes de terre tièdes à l'anis!
6- Ajouter un peu de sel et poivre et Savourez!

* La recette originale est à base de truite saumonée (que j'ai essayé)
** J'ai utilisé l'huile de mon pot d'anchois
*** J'ai utilisé du vinaigre de vin
**** Habituellement servi avec des pommes de terre douces

Suggestion: Ce plat pourrait être servi en entrée dans de petites verrines. 

dimanche 17 juillet 2011

Ma confiture du pays des Hellènes!!!


 Après avoir laissé un cri gourmand à propos d'une confiture d'abricot à la verveine sur Ma cuisine au Pays des Hellènes, la charmante Valerie, grande chef du blog, est venue me proposer de m'envoyer un de ses pots de confiture d'abricot. Un peu gênée par tant de générosité, j'ai finalement accepté! Après un trajet Grèce-Canada qui a duré un mois au lieu de 7 jours (à cause de la grève de Poste Canada) le petit pot est bel et bien arrivé à destination!

Je vous épargne les détails du moment où (après être allée récupérer mon colis au comptoir des postes) j'ai déballé ma boite comme une petite fille qui n'avait pas mangé depuis 4 jours et des énormes tartines que j'ai englouties en moins de 15 secondes....  C'était siiii bon!!!

Donc, depuis déjà 5 matins, c'est une parcelle de soleil, un doux parfum de Grèce et d'abricot que je tartine sur mon pain!!! Quelle joie! Ça met de la bonne humeur dans mes petits déjeuners car Cette confiture est tout simplement délicieuse! Comme le dit si bien Valérie : « C'est un joyeux mélange acidulé, tonifiant pour les tables de petit déjeuner ou pour donner de la couleur à un yaourt Hellène... »! J'aime, j'aime et j'aime!!! Merci Valérie pour ce petit cadeau! 

Si vous voulez la recette de confiture d'abricot à la verveine (je vous la conseille vivement) c'est ici sur le site de Valérie! Vous trouverez aussi un « copier-coller » de la recette plus bas!


CONFITURE D'ABRICOT À LA VERVEINE  de Ma Cuisine au Pays des Hellènes

INGRÉDIENTS: 1 kg d’abricots entiers(1) = 920g d’abricots (Poids Net*) dénoyautés – Sucre : 70% du poids net des abricots  soit 650g - 30 belles feuilles de verveine fraiche. Pour 4 pots x 250g et une petite avance pour gouter. 

Préparation sur 2 jours (pour ne pas troubler les heures de sieste estivale)

JOUR 1: Laver les abricots sous un filet d’eau. Les égoutter et les sécher. A l’aide d’un couteau, fendre les abricots en 2 pour retirer le noyau. Peser le poids des abricots dénoyautés et mesurer le poids en sucre. Froisser env. 20 feuilles de verveine. Dans une casserole large à fond épais(2), mettre les abricots, la verveine et le sucre. A l’aide d’une spatule en bois, répartir le tout. Recouvrir d’un torchon ou d'un couvercle et laisser reposer jusqu’au lendemain. Donner, de temps en temps, un tour de cuillère pour aider au mélange jus/fruit/sucre.

JOUR 2: Porter la casserole sur feu doux jusqu’à ce que le sucre soit entièrement fondu. Puis augmenter le feu pour amener à gros bouillon et cuire pendant 3 min. en tournant régulièrement pour que les fruits n’attachent pas(3) au fond de la casserole. Éteindre sous le feu. Écumer la confiture, retirer et jeter les feuilles de verveine. Ajouter le restant des feuilles. Couvrir et laisser pauser environ 3 heures. Puis, remettre à cuire à gros bouillon pendant 4 min sans oublier de tourner. Mettre les pots propres dans le four préchauffé à 100°. Écumer la confiture. Verser dans les pots chauds. Fermer les couvercles et retourner les pots jusqu’à refroidissement.
ENJOY et À bientôt!!!

mercredi 13 juillet 2011

Poutine galvaude sauce aux 4 poivres!

C'est une petite invitation au voyage (dans la région du Québec) pour le concours d'Eva, sur La vie se mange! Quoi de plus exotique qu'une poutine pour ce concours?! Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un met typique québécois qui se compose de frites, de sauce brune et de fromage! Oh oui! Du grand raffinement!!!! Non, sérieusement, c'est plutôt le plat pour les durs lendemains ou les fins de soirées bien arrosées, mais quelques fois on déroge à la règle et l'on se laisse tenter lors du souper. Même si la poutine est loin d'être jolie, c'est un plat réconfortant qui est agréable de manger une fois de temps en temps!

La poutine galvaude
La poutine se mange dans tous les bons fast-food mais faire la sienne à la maison nous permet de raffiner un peu plus la chose. Pour les plus paresseux, on trouve tout à l'épicerie. Les frites surgelées, la sauce brune à poutine (en sachet ou en conserve sous ce même nom) et le fromage en grains que l'on appelle crotte de fromage (type cheddar doux). Pour savoir si vos crottes sont fraiches et de qualités, celles-ci doivent faire sqwuik sqwuik sous la dent lorsqu'on les mange! Pour plusieurs, une poutine qui ne fait pas sqwuik sqwuik, n'est pas une vraie poutine! Par contre, ce fromage est seulement commercialisé en Amérique du Nord tout comme la sauce.....

Comme il n'y a pas de règles trop strictes sur la poutine, plusieurs versions existent (la poutine végé avec légumes sautés, l'Italienne avec sauce bolognaise, la poutine 3 viandes, la poutine sauce aux poivres, la hot dog avec saucisses, etc.). Il est possible d'en trouver plus d'une vingtaine de sortes. Même quelques grands chefs l'ont mis sur leur menu dont Martin Picard avec sa poutine au foie gras ou encore la poutine au Homard de Chuck Hughes! Donc si l'envie vous prend de manger une poutine, la seule règle de base à respecter est d’utiliser des frites, une sauce et du fromage. Pour le reste vous êtes libre!
Crottes de fromage et poutine classique
Si vous souhaitez connaitre son histoire, je vous suggère une visite sur Wikipédia. Il serait un peu long de tout vous raconter ici. Puis si vous voulez connaitre un autre classique classique québécois, je vous invite à aller voir ma recette de guedille!!

Poutine Glavaude sauce aux 4 poivres
Ingrédients pour 4 personnes :
12-15 pommes de terres taillées en fines frites
Huile
400 g de fromage en grains ou du cheddar, gruyère, emmental, gouda en petit morceau ou râpé
500 ml de bouillon de veau
250 ml de crème 35 %
1 échalote hachée finement
50 ml de cognac
2 c. à s. de moutarde (Dijon)
2 c. à s de mélange de poivre vert, noir, rose et blanc
1 c. de beurre
1 poitrine de poulet cuite et effiloché
1 bte de petit pois

Les frites maison au four
1- Tailler les pommes de terre en fines frites et laisser tremper dans l'eau au moins une heure.
2- Éponger les frites avec un papier absorbant et mettre dans un bol.
3- Ajouter l'huile et du sel et bien mélanger afin que les frites soient toutes enduites d'huile.
4- Mettre sur une (ou deux) plaque à biscuit et enfourner environ 35 à 45 minutes à 200C° (400 F°) jusqu'à ce qu'elle soit bien dorée
5- Tourner les frites à quelques reprises durant la cuisson.

La sauce aux 4 poivres :
1. Suer l'échalote au beurre et ajouter le poivre (préalablement passé au mortier).
2. Ajouter le brandy et flamber.
3. Ajouter le bouillon de veau et laisser réduire de moitié.
4. Ajouter la crème et réduire de nouveau de moitié.
5. Moutarder hors du feu.

Montage :
Dans un bol ou une assiette profonde, mettre des frites, parsemer de fromage, ajouter le poulet et les petit pois puis napper de sauce!

ENJOY!!!! 

dimanche 3 juillet 2011

Muffins aux fraises


Je suis un peu déçue, car j'aurais préféré vous présenter mon excellent ceviche de truite saumonée et la délicieuse salade fraise mangue et basilic que mon homme et moi avons mangés ce soir par cette belle soirée chaude d'été, mais à cause d'un petit souci technique j'ai perdu toutes les photos du souper! Bouuuuuh! Alors je vous présente les muffins aux fraises d'été. 

Pour les plus perspicaces qui se demande pourquoi ai-je des photos de muffins et pas du ceviche c'est que cette recette je devais la mettre sur le blog la semaine dernière, mais par flemmardise je ne l'ai pas en fait! J'ai préféré profiter de ces beaux jours d'été..... :)

Cette recette (tout comme le celle du ceviche) je l'ai trouvée dans le magazine Zeste (en lien avec la chaine télé) qui a fait son entrée en kiosque il y a quelques mois. Ce magazine saisonnier au design jeune et coloré contient des photos plus appétissantes les unes que les autres, des recettes au gout du jour, des interviews, des tendances culinaires, et j'en passe. Je ne connais pas la chaine télé, car je ne suis pas abonnée, mais dans tous les cas, j'aime bien ce que j'ai vu du magazine et de leur site web!

Ce qu'il vous faut pour 12 muffins :
1 oeuf
12 Fraises
625 ml de farine
125 ml de yaourt nature
65 ml d'huile de canola
80 ml de beurre mou
125 de sucre
1c.à c. de bicarbonate de soude
1/2 c.àc de cannelle moulue
1 gousse de vanille
Une pincée de sel

Instructions :
Préchauffer le four à 180 °C (355 °F)
1- Dans bol mélanger le yaourt et le bicarbonate de soude et mettre le mélange au frigo environ 20 minutes. (Un bol pas trop petit, car vous allez voir que ça gonfle)
2- Dans un autre bol, mélanger tous les ingrédients secs (farine, sucre, cannelle et sel).
3- Dans un troisième grand bol, mélanger le yaourt, le beurre, l'huile, les graines de vanilles extraites de la gousse et l’œuf.
4- Ajouter graduellement le mélange sec au mélange mouillé. Mélanger jusqu'à ce que vous obteniez un mélange homogène.
5- Répartir le mélange en 12 et ajouter une fraise coupée en 4 par muffin
6- Cuire 20 à 25 minutes au four.  
Enjoy!